Connect with us

More Videos

    • Pour 4 personnes
      crevettes crues surgelées et dégelées en les passant sous l’eau tiède, selon la taille des crevettes, prévoir entre 3 et 4 pièces par personne.
      2 csoupe sauce soja claire
      2 csoupe sauce d’huître
      2 csoupe huile d’arachide (sinon huile végétale neutre)
      1 csoupe huile de sésame
      1 vingtaine de cacahuètes crues
      2 gousses d’ail
      1/2 bouquet de coriandre
      1/4 ccafé sambal oelek (purée de piment)
      10 csoupe sucre semoule
      15 csoupe eau (10 + 5)
      1 csoupe Noailly-Prat
      un filet d’huile d’arachide (ou neutre) pour la cuisson
      1 csoupe vinaigre blanc chinois
    • Après avoir dégelé – le cas échéant – les crevettes, arracher les têtes en tirant délicatement dessus de façon à retirer le boyau noir sans avoir à ouvrir les queues pour le retirer. Si vous n’avez que des crevettes sans tête, inciser légèrement tout le long du dos et retirer avec la pointe du couteau le boyau noir.
    • Préparer la marinade :
      Dans un saladier assez grand pour contenir les crevettes, mélanger la sauce soja, la sauce d’huître, 2csoupe d’huile d’arachide ou neutre et 1 csoupe d’huile de sésame, l’ail pelé dégermé et haché, la coriandre concassée et le Noailly-Prat. Y mettre les crevettes à mariner à température ambiante le temps de préparer la suite (soit environ 15 minutes)

    • Préparer la sauce :
      Dans une poêle torréfier à sec les cacahuètes, puis les concasser grossièrement. Réserver.
      Faire un caramel blond avec le sucre et 10 csoupe d’eau. Ça prend du temps… Dé-cuire sur feu doux avec 5 csoupe d’eau (attention cette étape est dangereuse, le caramel brûlant « explose » quand on ajoute l’eau froide…) en mélangeant bien pour faire fondre les éventuels catons (je suis Lyonnaise, à Lyon on appelle ça des catons!). Couper le feu puis ajouter le vinaigre et le sambal oelek. Goûter (attention c’est chaud) éventuellement saler à la sauce soja et/ou rajouter du sambal oelek… Réserver.

    • Au moment :
      Faire chauffer dans une poêle un filet d’huile d’arachide et faire dorer les crevettes rapidement à feu moyen. Des qu’elles sont oranges sur toutes leurs faces, c’est qu’elles sont cuites. Ajouter éventuellement un peu de marinade avec les crevettes pendant la cuisson, mais pas trop, car elle est très salée. Jeter la marinade restante, car on ne doit jamais consommer sans la faire cuire une marinade ayant servi à parfumer une viande ou un poisson.
    • Ajouter la moitié des cacahuètes grillées dans la sauce réservée.

    • Dresser les crevettes dans un plat de service et saupoudrer de la 2ème moitié des cacahuètes grillées.
      Servir avec la sauce (on trempe), et éventuellement un petit bol de riz vapeur dans lequel on pourra verser un peu de la sauce pour le parfumer.

    • Nous avons choisi de servir sur un lit de riz vapeur et de verser la marinade cuite (j’insiste) sur le riz, mais il y en avait un peu trop, et c’était un poil trop salé.
      La « trempette » est à se rouler par terre… Chaque crevette qu’on y plonge devient une petite merveille ; quant au riz, alors là, quand on le mélange avec un peu de cette trempette, c’est carrément un festival!

     

    Advertisement
    Click to comment

    Leave a Reply

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *